Allergies : à l’intérieur aussi

Site proposé par l'Association Asthme & Allergies
et soutenu par le laboratoire Stallergenes

Questions - Réponses

Éviction et traitements

J’ ai commencé à être allergique aux pollens il y a 6-7 ans sans prévenir alors que je n’avais jusque là aucune allergie particulière au niveau alimentaire notamment (excepté enfant : allergie cutanée au mercurochrome, et depuis toujours « allergique » à la poussière et au tabac). Les symptômes des allergies au pollen commencent à se manifester chaque année en février, jusqu’en avril/mai. Tout le système ORL et oculaire me démange. J’ai remarqué que manger des pommes et des cerises pendant cette période me provoquait un gonflement, des picotements et une légère anesthésie des muqueuses. Après renseignements je pense être allergique au bouleau, d’où l’allergie croisée avec la pomme et la cerise. Chaque année je suis sous traitement mais cette année étant au chômage pour le moment, je peux veiller à avoir une hygiène de vie saine et les symptômes sont moins forts donc j’essaie de lutter pour renforcer mes défenses. Je suis Hôtesse de l’Air donc exposée à beaucoup d’allergènes potentiels, et la climatisation n’arrange rien. L’année passée, à cause des conséquences des symptômes des allergies, j’ai été victime à 2 reprises d’otite baro-traumatique (pression vers l’extérieur du tympan et inflammation avec perte d’audition et douleurs temporaires dans le meilleur des cas, car mes sinus et/ou mes trompes d’Eustache communiquant entre le nez et les oreilles étaient bouchées). Je crains que cela s’aggrave sur le long terme. Est-il trop tard pour commencer une désensibilisation ?

— proposée par Emmanuelle N

Bonjour Emmanuelle, vous avez visiblement plusieurs problèmes qui se superposent. Concernant cette allergie printanière, cela ressemble en effet nettement à une allergie aux pollens d'arbres, effectivement sans doute au bouleau, expliquant vos réactions aux fruits. Cette année, la pollinisation des arbres a été un peu plus tardive, mais elle devrait devenir très gênante dans les prochains jours. En pratique, il est trop tard pour démarrer une désensibilisation cette année, mais je vous conseille tout de même de consulter un allergologue car des traitements efficaces devraient pouvoir vous être prescrits pour vous soulager, et une désensibilisation pourrait peut être vous être proposée pour l'année prochaine. Il est en effet particulièrement nécessaire de vous traiter compte tenu de vos autres problèmes ORL pour limiter l'inflammation des muqueuses.

Dans la même rubrique