Allergies : à l’intérieur aussi

Site proposé par l'Association Asthme & Allergies
et soutenu par le laboratoire Stallergenes

Quel impact sur notre vie quotidienne ?

L’allergie, surtout dans ses formes sévères, est une maladie qui peut devenir un vrai handicap pour les patients et leur entourage dans leur vie quotidienne : éternuements, nez bouché, crise d’asthme, mais également irritation, fatigue… L’allergie peut affecter la vie familiale, ainsi que la scolarité ou la carrière professionnelle.

Un impact sur le sommeil

Les allergies altèrent le sommeil. Le nez bouché multiplie les réveils nocturnes et rend le sommeil moins profond, et donc moins réparateur. Même chose pour la toux pendant la nuit, mais aussi la respiration sifflante ou le sentiment d’oppression dans la poitrine qui provoquent des réveils. Moins dormir, c’est ensuite souffrir de somnolence pendant la journée, devenir éventuellement irritable et ressentir une baisse de la concentration qui peut avoir un impact négatif sur les résultats scolaires, pour l’enfant, et sur la vie professionnelle, pour l’adulte.

41% des patients atteints de rhinite allergique renonceraient à certaines activités sociales, sportives, de loisirs mais aussi professionnelles¹.

1 des principales causes d’absentéisme à l’école : l’asthme².

Un accès aux loisirs plus difficile

Des millions de Français pratiquent régulièrement une activité physique. Du fait de leurs difficultés à respirer correctement les choses sont beaucoup plus difficiles pour les personnes atteintes d’une allergie respiratoire. Un grand nombre de patients souffrant d’allergie préfère renoncer au sport, ce qui pourtant n’est pas conseillé car l’activité physique améliore la capacité respiratoire.

Une épreuve de plus pour les étudiants

Maux de tête, problème de concentration, difficultés pour lire, sont autant de symptômes que rencontrent nos têtes blondes et qui peuvent les pousser à manquer l’école.

Près de 19 % des allergiques respiratoires sévères craignent de moins bien réussir leurs examens en raison de leurs allergies. Une crainte qui reflète le poids considérable de la rhinite allergique sur la scolarité et la somme de travail qu’elle implique pour parvenir à des résultats identiques à ceux des étudiants non-allergiques.

¹ Bousquet J et al, Allergic Rhinitis and its impact on Asthma (ARIA) 2008 Update.GA2Len and Allergen) Allergy 2008 ; 63 (suppl. 86) ; 8-160

² Delmas, 2008 ; Chen, 2007